Portrait – Sophie Barbier

Partager l’article

Sophie Barbier - Quick Couette

Rédacteur

Sarah Mosta
Sarah Mosta
Chargée de communication

Partager l’article sur les réseaux

Sophie Barbier, fondatrice de Quick Couette, spécialiste en housses de couette faciles à mettre, près de Reims (51).

Made In Grand Est Quick Couette Photo Pleine Page 01

Témoignage :

“J’ai travaillé chez Boehringer Ingelheim (pharmacie industrielle) à Reims pendant 8 ans. Durant cette période, j’ai passé un BTS Qualité Sécurité Environnement.

Passionnée par le bricolage en tout genre et par l’immobilier, je suis partie pendant 14 ans dans le Diagnostic Immobilier. J’ai été 11 ans en petite agence de diagnostic et dans un cabinet de géomètre, puis 3 ans dans des bureaux de contrôle comme Bureau Veritas (alliance des normes, bricolage, immobilier). Je commençais à m’ennuyer dans mon métier, j’en avais fait le tour. J’ai alors misé sur le changement en allant dans les bureaux de contrôle pour me remotiver, mais cela ne fonctionnait pas vraiment.

En parallèle des bureaux de contrôle, j’avais développé une activité dans le spectacle vivant en micro-entreprise (que j’ai toujours) et qui me permettait de proposer des services de communication à des structures du spectacle vivant. Avec cette micro-entreprise et en partenariat avec une association et la ville de Rethel, j’ai organisé et produit des spectacles pendant 2/3 ans dans leur salle de 600 places.

Puis, le covid est arrivé… et donc plus de spectacle. De plus, mon métier m’ennuyait. J’avais toujours eu dans un coin de ma tête cette idée de housse de couette facile à mettre. Quelques mois avant le covid, j’avais fait une chute de cheval et j’ai eu le bras immobilisé pendant plusieurs semaines. Dans ces cas-là, on prend vite la mesure de ce que peuvent vivre les personnes handicapées au quotidien, notamment pour changer leur housse de couette ! J’ai commencé à travailler sur ce projet en faisant une étude de marché, et de fil en aiguille… j’en suis là !

Ce qui me passionne ? Le fait d’apprendre, de découvrir, de créer, d’organiser, de gérer. L’autonomie et l’indépendance me vont très bien. Je souffrais de ce manque de liberté lorsque j’étais salariée. Le fait d’apporter du plaisir et de l’aide aux autres me tient vraiment à cœur dans ce projet (c’était aussi pour ça que j’avais voulu organiser des spectacles, pour apporter du bonheur et de la culture au public).  C’est pour cela que j’ai orienté mon projet vers les personnes en difficultés motrices (entre autres, bien entendu). C’est également pour cette raison que je développe en ce moment une deuxième gamme, qui permettra de proposer une housse de couette moins cher, mais toujours fabriquée en France, et donc accessible aux personnes handicapées qui ont souvent des revenus plus modestes.”

Découvrir l’entreprise

Derniers articles